Le jet d'eau de Genève coloré en rouge sang au nom du Darfour

Redaction

7/7, 17 Juillet 2007

Le jet d'eau de Genève, la plus célèbre attraction du lac Léman, devait se colorer en rouge sang, ce mardi soir, afin d'évoquer la souffrance du Darfour, cette province de l'ouest du Soudan en proie à la guerre civile depuis quatre ans.

Le jet haut de 140 mètres devait être illuminé de rouge à l'occasion de la journée de la justice internationale qui commémore l'accord de Rome du 17 juillet 1998, à l'origine de la fondation de la Cour pénale internationale de La Haye.

"Cette action doit permettre de briser le silence autour du drame du Darfour", où la guerre civile et ses conséquences ont fait 200.000 morts selon l'ONU depuis 2003, a observé le maire de la ville, Patrice Mugny. "L'illumination de cet important symbole de Genève, capitale des droits humains, est un geste fort pour marquer les consciences", a-t-il observé devant la presse.

"L'impunité est aujourd'hui la règle" au Darfour, a dénoncé de son côté Philip Grant, président de l'association TRIAL (Track Impunity Always) qui lutte contre l'impunité des auteurs de crimes internationaux et est à l'origine de cette initiative. (belga)