Libération des Otages du Darfour, mais persistance des entraves à l'aide humanitaire

Sld

Sauver Le Darfour Europe, 18 Mars 2010

Sauver Le Darfour se félicite de la libération de Monsieur Gauthier Lefèvre employé franco-britannique du Comité international de la Croix-Rouge (CICR) détenu otage depuis le 22 octobre 2010.

Sa capture s’est inscrite dans une vague d'enlèvements d'humanitaires français commencée au Darfour en mars 2009, dans la foulée du mandat d'arrêt émis par la Cour pénale internationale (CPI) le 4 mars contre le président soudanais Omar el-Béchir accusé de crimes de guerre et de crimes contre l'humanité.

Depuis cette mise en cause,le gouvernement soudanais n’a de cesse d’entraver le travail des organisations humanitaires encore présentes sur le terrain laissant craindre l’imminence d’une nouvelle « catastrophe humanitaire ».

Il a multiplié les expulsions d’ONG et les refus d’accréditations, et laissé piller certains refuges d'ONG.

Ces enlèvements ne sont qu’un moyen de pression supplémentaire à l’encontre du travail des humanitaires ; travail d’autant plus important que les déplacements de populations civiles se développent.

Depuis le 25 février 2010, dans le Jebel Mara 100.000 personnes ont dû fuir les combats.

Sauver Le Darfour demande au Président de la République Nicolas Sarkozy d'assurer la protection immédiate des humanitaires et leurs camps, de proposer la convocation d’une nouvelle Conférence internationale sur le Soudan et de durcir les sanctions à l'encontre du régime soudanais.