Coup de froid sur la flamme olympique

Redaction

Melty, 02 Avril 2008

Décidément la Chine marque son emprunte dans le monde avant même que les Jo ne commencent. Reste à savoir qui osera se dresser contre l’ogre chinois.Dès l’attribution des jeux pour Pékin en Juillet 2001, une levée de bouclier s’était dressée timidement pour dénoncer un pays irrespectueux envers les droits de l’homme.

Sept ans plus tard, les mouvements de contestations ne se sont pas apaisés. Avec en ligne de mire, une sévère répression chinoise sur les tibétains qui fait des centaines de mort. Si l’on relance cette idée de boycott depuis quelques jours, il faut tout de même se rappeler que c’était aussi un thème des présidentielles.

Les associations pour sauver le Darfour avaient soumis l’idée de boycotter les jeux olympiques si le gouvernement de Hu Jintao continuait dans sa politique d’aide militaire au Soudan.

Aujourd’hui les menaces sont mises à execution. Et c’est « reporters sans frontières » qui déclenche en premier les hostilités. Au moment où Qi Liu, le responsable chinois du Comité d’organisation des Jeux, allait prendre la parole, une banderole avec le slogan «Boycottez le pays qui piétine les droits de l’homme» a été déployée tandis que le cri de «liberté, liberté» retentissait derrière la tribune officielle. Robert Menart président de l’association a déclaré que ces actions allaient se poursuivre tout au long du parcours de la flamme olympique.

Reste à savoir aujourd’hui la position des dirigeants français que l’on peut qualifier de timide. Nicolas Sarkozy s’est contenté de déplorer la situation au Tibet et un appel au calme. On est bien loin de son fameux « vous en avez marre de cette bande de voyous, ben on va vous en débarasser ». Officiellement personne n’a encore clairement pris la décision de boycotter les jeux Olympiques et pour cause, la Chine est en passe de tenir le monde par les …oreilles.

Du coté chinois c’est un peu le calme plat, les médias ont réussi à censurer l’incident du week-end. Officiellement le Tibet est toujours chinois et tout se passe bien a part « la clique du Dalaï-Lama » qui cause quelques troubles. Les citoyens chinois ignorent tout ou presque tout de ce qui se passe dans leurs propre pays. Certains osent mais se font rapidement arreter. Récemment un homme ayant scandé « nous voulons les droits de l’homme pas les jeux » lors d'une cérémonie a été emprisonné pour 5ans.