Sauver Le Darfour dans le monde

Arche de Zoé : les médias mobilisés au maximum

20 Minutes, 08 Novembre 2007

« 66 Minutes », sur M6, n'a pas tous les dimanches des sujets si forts que les vingt-huit minutes diffusées hier sur la mission-fiasco de l'association Arche de Zoé au Tchad. Ces images, signées Marc Garmirian, reporter arrêté avec les membres de l'association le 25 octobre et libéré hier après-midi, Capa ne les a pas vendues au prix fort à M6. Mais au tarif syndical de 1 500 euros la minute.

Car comme France 3 et l'agence Synchro-X, dont les journalistes Marie-Agnès Pèleran et Jean-Daniel Guillou étaient aussi embarqués dans la galère, Capa a tout fait pour remuer l'opinion sur le sort des confrères. Avant M6, elle a donné aux JT des images de Garmirian. Gratis, au nom du « droit à l'info ».

« Nous leur avons dit de ne pas couper les questions de Marc à l'Arche de Zoé, comme "Vous n'avez pas l'impression de vous asseoir sur toutes les règles internationales ?", précise Laurent Delhomme, rédacteur en chef à Capa qui a ramené lundi dernier à Paris les images du journaliste encore emprisonné. Il fallait démontrer qu'il était là sans empathie, pour faire son boulot. »

Côté Synchro-X, « nous avons créé un comité de soutien local et national pour Jean-Daniel, relate Théo Pinganaud, qui dirige la petite agence photo. Mais nous ne sommes que quatre, nous avons donc utilisé le porte-voix de Reporters sans frontières. » Plus connu du grand public, Hervé Chabalier, le fondateur de Capa, a eu droit à une invite au « Grand Journal » de Canal+ mercredi. Avant de s'envoler samedi pour le Tchad, tout comme le directeur de l'information de France 3, Paul Nahon. « Le directeur de cabinet du président tchadien m'a confirmé samedi que la médiatisation avait joué », glisse Hervé Chabalier.

Mais pour défendre les journalistes, les médias n'ont-ils pas noirci l'action de l'Arche de Zoé ? « Nous ne sommes ni juges ni avocats. Et nous avons aussi montré les efforts et la volonté de l'association pour sauver les enfants », assure Laurent Delhomme.