Sauver Le Darfour dans le monde

Un avocat soudanais compare la situation au Darfour au génocide au Rwanda

Presse Canadienne, 11 Octobre 2007

Un avocat soudanais compare la situation au Darfour au génocide au Rwanda, en 1994, qui a fait plus de 800 000 morts.

Salih Mahmoud Osman, qui milite pour les droits de l'Homme, soutient qu'il pourrait y avoir jusqu'à un million de morts au Darfour si des pays de la communauté internationale, dont le Canada, n'interviennent pas rapidement.

Osman a lancé cet appel à l'ouverture, jeudi, de la Conférence mondiale sur la prévention du génocide, à l'Université McGill, à Montréal. L'événement se poursuit jusqu'au 13 octobre.

L'avocat soutient que la guerre civile a déjà fait plus de 600 000 victimes au Darfour alors que le gouvernement soudanais poursuit les bombardements sur une base quotidienne.

Pour sa part, le sénateur canadien Roméo Dallaire, ancien commandant des forces de maintien de la paix des Nations unies au Rwanda, déplore que le génocide au Darfour se poursuive encore aujourd'hui. Il estime que le Canada, comme d'autres pays développés, ont démontré leur manque de volonté de vouloir mettre les ressources et le capital politique nécessaire pour mettre un terme à ce génocide.