Sauver Le Darfour dans le monde

Véritable accord ou déclaration de principe?

Rfi, 03 Octobre 2007

S'agit-il d'un pas décisif vers la paix ou d'une simple étape dans de longues négociations ? Le gouvernement tchadien et quatre groupes rebelles de l'Est - l'Union des forces pour la démocratie et le développement (UFDD) du général Mahamat Nouri, l'UFDD-Fondamentale (UFDD-F), du Rassemblement des forces pour le changement (RFC) de Timane Erdimi et de la Concorde nationale tchadienne (CNT) d'Hassan Saleh al-Djinédi - ont signé ce mercredi un texte à Tripoli. Mais les versions divergent sur la nature, et donc sur la portée de ce texte.

Un responsable gouvernemental affirme, sous le sceau de l'anonymat, qu'il s'agit d'un « accord classique », qui prévoit une participation des ex-rebelles à la gestion des affaires du pays et une amnistie générale. Les officiels libyens disent également que ce texte est un véritable accord qui ne demande plus qu'à être validé par les chefs d'Etat.

C'est aussi ce que disent les responsables de l'une des factions rebelles de l'Est, l'UFDD-Fondamentale, selon qui « c'est un accord définitif ». Il y aurait dans le texte, disent ces responsables, des dispositions sur le désarmement et la réintégration des combattants. Il serait question de l'association des ex-rebelles à la gestion des affaires publiques. Mais, précisent ces sources, deux commissions, une politique et une militaire, doivent encore préciser certains points.