Sauver Le Darfour dans le monde

Les troupes de l'UA au Darfour mal équipées, selon leur chef

Reuters, 02 Octobre 2007

Les soldats de l'Union africaine déployés au Darfour sont trop peu nombreux et moins bien armés que les rebelles, a déclaré mardi le chef de la mission de l'UA, le général nigérian Martin Luther Agwaï.

Selon lui, c'est la raison pour laquelle ses soldats ont été si rapidement dépassés lors de l'attaque du camp des troupes de l'UA, samedi, qui s'est soldée par la mort de dix militaires.

"Nous sommes sous-équipés, nous sommes trop peu nombreux, et nous pouvons être vaincus très rapidement", a-t-il déclaré devant une délégation de "sages" qui visitaient la ville principale du Darfour, El-Fasher.

Parmi eux, figure l'ancien président américain Jimmy Carter et l'archevêque sud-africain Mgr Desmond Tutu, héros de la lutte contre l'apartheid.

Le général Agwaï, qui commandera à partir du 1er janvier 2008 une force de maintien de la paix "hybride" Onu-UA de 26.000 hommes, a brossé devant son auditoire un tableau critique de la situation, accentué par le sous-équipement de ses troupes.

"Je suis Africain, mais la réalité est que peu de pays de ce continent sont capables de fournir des troupes pouvant rester autonomes pendant six mois", a-t-il déploré.

"Aucun pays africain ne dispose des équipements dont nous avons besoin, en matière aérienne par exemple", a-t-il ajouté.