Sauver Le Darfour dans le monde

Un Rwandais commandant adjoint de la force hybride au Darfour

Angola Press, 18 Septembre 2007

Un officier supérieur rwandais, le général-major Karenzi Karake (46 ans), va prendre officiellement fonction de commandant adjoint de la force hybride Nations unies/Union africaine au Darfour, a appris la PANA, lundi, de source militaire à Kigali.

Une association d`expatriés rwandais avait récemment accusé le général Karake d`avoir ordonné des assassinats politiques et supervisé des massacres dans les camps de réfugiés au Rwanda et en RD Congo, ce que l`armée rwandaise a catégoriquement démenti.

Le général Karenzi Karake devrait entrer dans ses nouvelles fonctions à partir de lundi, a annoncé à la presse le porte-parole de l`armée rwandaise, le major Jill Rutaremara.

Il a ajouté que cette nomination va coïncider avec le retour au pays d`un autre général rwandais, Ephraim Rurangwa, qui assumait jusqu`ici le poste de commandant adjoint de la Force de maintien de la paix de l`Union africaine (UA) au Darfour (AMIS).

L`effectif du contingent rwandais des forces de maintien de la paix au Darfour, qui était estimé à 2.000 hommes dont des militaires et policiers, devrait connaître à la mi-octobre prochain un ajout supplémentaire d`un Bataillon de 800 soldats, a enfin indiqué le major Rutaremara.