Sauver Le Darfour dans le monde

Les experts dénoncent un nettoyage ethnique au Darfour

Le Matin.net, 27 Juillet 2007

Le Comité des droits de l'homme de l'Onu (18 experts indépendants) a dénoncé vendredi "les milices qui se livrent à un nettoyage ethnique" au Darfour (ouest du Soudan) et l'impunité dont elles bénéficient de la part de Khartoum.

Le comité note avec inquiétude que "des violations graves, systématiques et étendues des droits de l'Homme, notamment des meurtres, des viols, des déplacements forcés et des attaques contre la population civile, ont été commis et continuent à être commis dans l'impunité la plus totale partout au Soudan, particulièrement au Darfour".

Parmi ses recommandations adressées au gouvernement soudanais, le rapport de neuf pages demande à Khartoum de "s'assurer qu'aucun soutien financier ou matériel n'est dirigé vers les milices qui se livrent à un nettoyage ethnique ou s'attaquent directement aux civils".

Le comité est chargé de veiller au respect par les Etats signataires du Pacte international sur les droits civils et politiques, l'une des principales applications juridiques de la déclaration universelle des droits de l'Homme.

Il se différencie du Conseil des droits de l'homme, qui réunit des Etats membres des Nations unies.

Le Darfour est en proie depuis le début de 2003 à une guerre civile qui a fait 200.000 morts directement ou indirectement, selon l'Onu. Le Soudan rejette cette estimation.