Sauver Le Darfour dans le monde

Des ONG opposées à la présence d`el Béchir au sommet Afrique/Europe

Angola Press, 19 Juillet 2007

OXFAM, International Crisis Group (ICG) et Human Right Watch (HRW) demandent au gouvernement portugais, de ne pas inviter le président soudanais au sommet Afrique/Europe, prévu en décembre prochain à Lisbonne au Portugal, a appris mardi la PANA de source officielle dans la capitale belge.

Au cours d`une conférence de presse mardi à Bruxelles, les trois organisations ont estimé qu`au cas où le gouvernement de Khartoum ne coopérait pas avec la Cour pénale internationale (CPI), qui a inculpé 8 Soudanais accusés de crimes contre l`humanité au Darfour, l`Union européenne (UE) devrait s`opposer à la présence du président el Béchir au Sommet Afrique/Europe de Lisbonne.

La CPI accuse le ministre soudanais des Droits humains, ainsi que 7 membres identifiés des milices djanjawids d`être responsables des crimes contre l`humanité au Darfour, rappelle-t-on.

Les trois organisations ont tenu cette conférence de presse en prévision du Conseil des ministres des Affaires étrangères de l`UE, lundi prochain, sur la crise du Darfour.

Par ailleurs OXFAM, HRW, ICG,et SLDE ont demandé que le commandement de la force européenne qui sera déployée au Tchad, ne soit pas confié à la France, arguant que Paris est trop impliqué dans la situation politique au Tchad.

Pour ces organisations, la France étant engagée aux cotés du gouvernement de N`Djamena, ne pourrait être qualifiée pour commander la force intérimaire européenne qui sera déployée au Tchad pour sécuriser les camps des réfugiés soudanais et les camps des déplacés tchadiens.