Sauver Le Darfour dans le monde

Darfour : les Français favorables à une action militaire de la France au sein de l’ONU

France Bourse, 16 Juillet 2007

Selon un sondage IFOP pour le quotidien La Croix du jour, 55 % des Français seraient en faveur d’un engagement militaire de la France au Darfour dans le cadre d'une force des Nations unies.
Le conflit au Darfour a déjà fait 300 000 morts - victimes d’attaques et de la très grave situation humanitaire -, 1,85 million de déplacés et 230 000 réfugiés au Tchad, selon les chiffres du ministère français des Affaires étrangères.
Pour 70 % des Français, la poursuite des massacres des populations civiles est l’aspect de la crise au Darfour qui leur semble le plus préoccupant. Sont ensuite cités les risques de famine dans les camps de réfugiés, de tension entre des grandes puissances et d’extension du conflit à d’autres pays voisins.
En juin dernier, la France avait organisé une réunion internationale sur cette région soudanaise, au cœur de l’actualité, conviant les représentants des grandes puissances, dont la Chine, et les Etats-Unis. Après des mois de pressions diplomatiques, Khartoum a accepté le 12 juin dernier de remplacer l'actuelle force africaine au Darfour, composée de 7 000 hommes mal équipés, par une force hybride, associant l’Union africaine et l’ONU (plus de 20 000 soldats et policiers).

Sondage réalisé du 12 au 13 juillet par téléphone auprès d’un échantillon de 1.009 personnes, représentatif de la population française âgée de 15 ans et plus, selon la méthode des quotas.