Sauver Le Darfour dans le monde

Darfour: pont aérien de l'armée française

France 2, 16 Juin 2007

L'armée française met en place un pont aérien humanitaire pour les réfugiés du Darfour, dans l'est du Tchad

Cette opération, dont l'objectif est d'apporter des vivres à des dizaines de milliers de réfugiés du Darfour et déplacés tchadiens, doit débuter dimanche, a indiqué le commandant Prazuck.

Ce pont aérien doit permettre de transporter une vingtaine de tonnes de vivres, médicaments et autres matériels, à raison de quatre rotations quotidiennes.

Pour ce faire, deux avions Transall avec une trentaine de militaires du génie vont venir renforcer les trois Transall et la centaine de soldats français déjà présents au Tchad.

"A la demande du président de la République, nous mettons en place un pont aérien humanitaire entre Abéché et Goz Beïda, dans l'est du Tchad", a fait savoir l'état major des armées. "Cette opération est menée en étroite collaboration avec le Haut-commissariat de l'ONU pour les réfugiés et le Programme alimentaire mondial", a relevé le commandant Prazuck.

L'objectif est aussi de constituer des stocks alimentaires dans la région de Dar Sila (sud-est), une région qui abrite deux camps de réfugiés du Darfour suscptible d'accueillir jusqu'à 40.000 personnes et de nombreux déplacés tchadiens.

L'opération doit en principe se poursuivre "tant que les pistes sont praticables", la saison des pluies commençant dans trois semaines.

A l'issue d'une visite sur place le week-end dernier, le ministre français des Affaires étrangères Bernard Kouchner avait suggéré la mise en place de "corridors humanitaires" vers le Soudan pour porter assistance aux déplacés du Darfour, mais l'idée a été abandonnée.

La France veut réunir le 25 juin à Paris une conférence sur le Darfour, perspective rejetée par le Soudan.

Plus de 150.000 Tchadiens ont été déplacés par les violences transfrontalières -prolongements du conflit du Darfour - qui se sont multipliées dans l'est du Tchad, où sont déjà réfugiés plus de 200.000 Soudanais ayant fui le Darfour .