Sauver Le Darfour dans le monde

Le Japon critique Pékin sur le Darfour

Aujourd'huilejapon, 15 Juin 2007

Le Premier ministre japonais Shinzo Abe a critiqué mercredi la Chine pour sa coopération avec le Soudan, en raison du problème du Darfour, exhortant Pékin à se conformer aux normes internationales.
"Il est vrai que la Chine a manqué de sensibilité envers les appels de la communauté internationale unanime à faire pression sur le Soudan", a déclaré M. Abe devant une commission parlementaire.

"J'appelle la Chine à se conformer aux normes internationales et à améliorer la transparence dans sa façon de soutenir les pays africains, y compris le Soudan", a plaidé le Premier ministre nippon.


Le conflit du Darfour a déjà provoqué la mort d'au moins 200.000 personnes et l'exode de deux autres millions, selon les Nations unies, des chiffres contestés par le Soudan.

M. Abe a toutefois réitéré son opposition à un boycottage des jeux Olympiques de Pékin l'an prochain, jugeant qu'il ne fallait "pas mélanger sport et politique".

La Chine, qui fournit des armes au Soudan et achète plus de la moitié de sa production pétrolière, est opposée à des sanctions contre ce pays et prône un accroissement de la coopération économique avec Khartoum.

Le Japon, un des principaux pays donateurs mondiaux, s'inquiète ouvertement de l'influence politique et économique croissante de la Chine en Afrique noire.