Sauver Le Darfour dans le monde

La NBA pas contre les protestations des joueurs sur le Darfour et les JO

Tsr.ch, 08 Juin 2007


David Stern, le patron du Championnat nord-américain de basket-ball (NBA), a indiqué jeudi qu'il n'a rien contre les protestations des joueurs NBA contre l'organisation des jeux Olympiques de 2008 en Chine malgré son rôle dans le génocide du Darfour.

Lors d'une conférence de presse, précédant le premier match de la finale NBA, opposant jeudi San Antonio à Cleveland, Stern a expliqué qu'il espérait que les JO allaient permettre une ouverture "comme le pays n'en a jamais connue" et des discussions sur de nombreux sujets.

Une grandes majorité des joueurs de Cleveland a signé une pétition condamnant le gouvernement chinois pour son rôle dans les violences soudanaises.

"La Chine ne peut légitimement pas accueillir le plus grand événement sportif international -les jeux Olympiques- alors qu'elle reste complice de terribles souffrances et destructions qui se poursuivent aujourd'hui encore", précise la pétition, que n'a pas signé la star de l'équipe LeBron James.

"Nous encourageons les joueurs à s'investir dans de nombreuses causes sociales et celle-là est acceptable à nos yeux", a affirmé David Stern.

"Je suis heureux de faire partie (la NBA favorise la participation de ses joueurs) des JO, alors que la société chinoise va s'ouvrir. Les grandes avancées seront ce qui se passera après cela. Mais pour l'instant, nous sommes heureux de faire de cet effort", a poursuivi Stern.

Développement économique

------------------------

Le gouvernement chinois et la NBA travaillent ensemble depuis quelques années, ce qui a notamment permis au Chinois Yao Ming de jouer à Houston et en autorisant des clubs de la NBA, Orlando et Cleveland, à se rendre en Chine cet été pour disputer des matches amicaux.

"Nous essayons d'avoir des projets (de développement) comme n'importe quelle compagnie, et nous pensons que nous avons une chance unique là-bas car le gouvernement chinois a fait du sport et de l'exercice physique l'un de ses objectifs", a encore insisté Stern.

Mais cela ne doit pas pour autant réduire au silence les joueurs, a estimé M. Stern.

"Il y a des problèmes là-bas. Ils vont en parler et il va y avoir des négociations. Je pense que c'est un bonne chose (que les joueurs s'expriment)", a-t-il conclu.

La Chine est considérée comme un des principaux acheteurs de pétrole soudanais, ce qui permet à ce pays africain d'acheter des armes, qui se retrouvent souvent aux mains des milices, auteurs de massacres au Darfour. (AFP)