Sauver Le Darfour dans le monde

Londres salue les nouvelles sanctions américaines contre Khartoum

Afp, 29 Mai 2007

La Grande-Bretagne a salué la décision lundi des Etats-Unis de prendre de nouvelles sanctions contre le Soudan dans le cadre du conflit du Darfour, considérant que ce qui se passe dans la région "n'est pas acceptable".

"Nous saluons toute action des Etats-Unis ou d'autres pour accentuer la pression sur le président (Omar Hassan) Al-Bachir parce que ce qui se passe au Soudan n'est pas acceptable selon les critères internationaux", a déclaré le porte-parole du Premier ministre Tony Blair.

M. Blair débute mardi une tournée en Afrique qui doit le mener en Libye, en Sierra Leone et en Afrique du Sud.

Le Président américain George W. Bush doit annoncer ces nouvelles sanctions à O8h00 locales (12h00 GMT) dans une déclaration mettant en cause le chef d'Etat soudanais Omar Hassan Al-Bachir, selon des hauts responsables américains.

Washington désire alourdir les sanctions actuelles en excluant 31 nouvelles compagnies, dont des firmes exportatrices de pétrole, des échanges commerciaux et financiers avec les Etats-Unis, et en visant directement deux hauts responsables du gouvernement soudanais.

La Chine a affirmé ce mardi que de nouvelles sanctions contre le Soudan allaient "compliquer" le problème au Darfour.