Sauver Le Darfour dans le monde

Pékin interpellé au Congrès américain sur le dossier du Darfour

Afp, 09 Mai 2007


Une centaine de parlementaires américains ont vigoureusement interpellé mercredi le président chinois Hu Jintao, pour lui demander de prendre des mesures immédiates visant à mettre fin au conflit du Darfour.

«À moins que la Chine joue son rôle pour faire en sorte que le gouvernement du Soudan accepte la voie la plus raisonnable et la meilleure vers la paix, l'Histoire jugera que votre gouvernement a financé un génocide», avertissent 107 élus dans une lettre ouverte diffusée par Tom Lantos, président démocrate de la commission des Affaires étrangères de la Chambre des représentants.

La Chine risque en outre d'être «connue pour toujours comme l'hôte des Olympiades du génocide», préviennent les élus, en référence aux jeux Olympiques de Pékin en 2008.

Cette lettre fait écho à une missive similaire émanant du Sénat américain le mois dernier, appelant le président Hu à faire pression sur Khartoum pour que le gouvernement soudanais retire ses troupes de la région et accepte le déploiement d'une force conjointe de l'ONU et de l'Union africaine.

La Chine a des relations fortes avec le Soudan, dont elle absorbe 60% de la production pétrolière totale, et fait partie des pays qui s'opposent à des sanctions de l'ONU contre ce pays.

Son soutien à Khartoum a entraîné des appels au boycottage des jeux Olympiques de Pékin, lancés notamment par l'actrice américaine Mia Farrow.

Selon l'ONU, 200.000 personnes ont été tuées au Darfour et deux millions ont été déplacées depuis le début de la guerre civile en février 2003.