Sauver Le Darfour dans le monde

La Chine confirme sa participation à la force de l'ONU au Darfour

Le Monde , 08 Mai 2007

La Chine, allié du Soudan, a confirmé mardi sa participation à la force de maintien de la paix de l'ONU au Darfour, comme l'avait indiqué lundi le département d'Etat américain.

"Nous avons décidé d'envoyer une équipe de techniciens au Darfour", a déclaré une porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères.

"La Chine souhaite travailler avec le reste de la communauté internationale pour la paix et la stabilité au Darfour", a ajouté Jiang Yu, au cours d'un point de presse régulier, sans indiquer quel serait le nombre de techniciens et leur rôle.

Un porte-parole du ministère américain des Affaires étrangères, Gonzalo Gallegos, avait qualifié lundi cette décision de "développement positif".

"Nous apprécions la contribution de la Chine à l'effort international pour mettre un terme aux violences là-bas", avait-il déclaré, ajoutant que la Chine pourrait envoyer des centaines de techniciens.

Premier importateur de pétrole soudanais, la Chine a été jusqu'ici un des principaux alliés du président soudanais Omar al-Béchir, qui s'oppose au déploiement de 20.000 Casques Bleus de l'ONU au Darfour.

La communauté internationale exerce actuellement des pressions sur M. Béchir pour qu'il accepte sans tarder cette force et Londres et Washington ont menacé Khartoum de sanctions s'il refusait.

La Chine, tout comme la Russie, s'oppose à des sanctions.

Le conflit qui sévit depuis plus de quatre ans au Darfour a fait 200.000 morts et deux millions de déplacés, selon l'ONU, des chiffres contestés par le Soudan, qui parle de seulement 9.000 morts.