Sauver Le Darfour dans le monde

Le Soudan accepte une force limitée de l'Onu au Darfour

Rtbf, 17 Avril 2007

Les autorités soudanaises ont ouvert la voie lundi soir au déploiement d'une mission "hybride" de maintien de la paix au Darfour. Il a en effet accepté le déploiement de 3.000 casques bleus pour venir en aide aux troupes exsangues de l'Union Africaine. Ce déploiement est censé servir de précurseur au déploiement d'une force de 20.000 hommes ….

Le Conseil de Sécurité a accueilli avec un optimisme prudent l'annonce soudanaise. Après des mois de tergiversations, Khartoum a accepté par écrit, le déploiement au Darfour de 3.000 hommes de l'ONU pour venir en aide aux Forces de l'Union Africaine. Le dernier désaccord qui touchait à l'envoi d'hélicoptères d'attaque de l'ONU, semble avoir été levé. Seuls les derniers détails restent à régler avec l'aide du président de la Commission de l'Union Africaine qui est à New York.

Le Conseil de Sécurité va s'assurer que les fonds nécessaires soient fournis. Il rappelle aussi que ce déploiement ne doit être qu'une phase de transition de quelques mois avant l'arrivée d'une vraie force hybride de 20.000 hommes. Elle serait composée d'Africains, autant que possible mais placée sous commandement de l'ONU. Or, le régime soudanais rechigne à accepter cette force. Il veut cantonner l'ONU dans un rôle de soutien de l'Union Africaine.

Pour maintenir la pression, le Royaume Uni travaille à un projet de résolution pour sanctionner Khartoum notamment en élargissant l'embargo sur les armes et en surveillant une interdiction des survols offensifs du Darfour où selon l'ONU, les attaques aériennes du Gouvernement soudanais, ont repris.