Sauver Le Darfour dans le monde

Le Sud-Soudan organise une réunion des rebelles du Darfour

L'express, 22 Mars 2007

Le président du Sud-Soudan, Salva Kiir, a demandé aux groupes rebelles du Darfour de se réunir à Juba pour tenter de s'accorder avant de possibles négociations de paix destinées à mettre fin à quatre ans de guerre civile.

Dans un discours prononcé mercredi devant les représentants de pays donateurs, à Juba, capitale du Sud-Soudan, Kiir a également estimé que la paix au Soudan devait porter sur la totalité du pays et que les rebelles du Darfour devraient constituer une commission conjointe pour la réunion, qui devrait se tenir en avril.

"J'ai personnellement convoqué une conférence sur le Darfour à Juba en avril et je vous demanderai de contribuer à cet effort", a déclaré Kiir, qui est par ailleurs premier vice-président du Soudan, lors de la conférence des donateurs à Juba.

En vertu d'un accord de paix entre les autorités de Khartoum et le Sud-Soudan signé en janvier 2005, le Mouvement de libération populaire du Soudan (MLPS) assume la direction du gouvernement autonome du Sud-Soudan et est devenu partenaire du gouvernement central à Khartoum.

Cet accord ne concernait cependant pas les mouvements de rébellion de la région du Darfour, dans l'ouest du Soudan, où, selon les experts, 200.000 personnes ont péri et 2,5 millions d'autres ont été chassées de chez elles par les combats entre la guérilla et les forces gouvernementales et leurs alliés des milices arabes djandaouïd.

Le MLPS entretient de bonnes relations avec les rebelles du Darfour, dans la mesure où, au début de la rébellion, il a conseillé et aidé les guerilleros de cette région.

"La réunion (d'avril) vise à élaborer un consensus et une position politique commune sur des questions décisives qui formeront la base à un accord de paix global au Darfour", a expliqué Kiir.