Sauver Le Darfour dans le monde

48 millions pour le maintien de la paix

Radio Canada, 02 Mars 2007

Le gouvernement fédéral annonce 48 millions de dollars supplémentaires pour soutenir les efforts de maintien de la paix dans la province du Darfour, au Soudan.

Le ministère des Affaires étrangères affirme que les fonds vont permettre d'appuyer le travail des soldats de la Mission de l'Union africaine au Soudan en attendant le déploiement d'une force hybride de l'Union africaine et de l'ONU.

L'appui accordé à la Mission de l'Union africaine au Soudan est un effort supplémentaire en vue d'augmenter la protection des civils et de faciliter l'accès sûr et sans entrave des travailleurs humanitaires aux populations touchées. — Peter MacKay, ministre des Affaires étrangères

Le ministre MacKay se dit extrêmement préoccupé par les violations constantes du droit international humanitaire et des droits de la personne au Darfour, et condamne les violations du cessez-le-feu.

Par ailleurs, le Canada se joint à l'Union européenne pour applaudir les résultats de l'enquête menée au Darfour par la Cour pénale internationale.

Le procureur de la CPI, Luis Moreno-Ocampo a présenté mardi à La Haye des preuves qui démontrent que Ahmed Haroun, ancien secrétaire d'État à l'Intérieur du Soudan, et Ali Kosheib, un des chefs des milices djandjawids, ont commis des crimes contre la population civile au Darfour. Ils font face à 51 chefs d'accusation de crimes contre l'humanité et crimes de guerre présumés.

Le gouvernement soudanais soutient de son côté que la CPI n'a pas compétence au Darfour, et assure qu'il recherche activement les responsables des exactions commises dans cette région.