Sauver Le Darfour dans le monde

ENTRETIEN DU MINISTRE DES AFFAIRES ETRANGERES, M. PHILIPPE DOUSTE-BLAZY, AVEC "I TELE

Alwihda, 07 Février 2007

Question : Bernard Kouchner qui est un des penseurs du droit d'ingérence, lance un appel sur le Darfour, un sujet qui vous tient à cœur. Il demande l'ouverture immédiate de corridors humanitaires. Va-t-on ouvrir un tel corridor avec des Casques bleus ? La France soutient-elle cette initiative ?

Réponse : Evidemment, nous sommes totalement d'accord. Nous avons voté une résolution prévoyant que 20.000 Casques bleus puissent intervenir au Darfour. C'est la première fois qu'une opération militaire d'une telle ampleur est envisagée. Le problème, c'est qu'il faut d'abord une action humanitaire : il y a 100.000, 200.000 personnes qui aujourd'hui n'ont pas accès à l'aide humanitaire. C'est un scandale. Mais en même temps, il faut faire avancer l'accord politique, celui que l'on appelle "Abuja plus". Je demande aux autorités soudanaises d'accepter de rencontrer les groupes rebelles. Il s'agirait alors d'une véritable action humanitaire et politique.

Arrêtons ce drame du Darfour, établissons des corridors humanitaires, mais en même temps, arrivons à un accord politique.