Sauver Le Darfour dans le monde

Le Darfour au coeur des débats de l'UA

Rtbf.be, 30 Janvier 2007

C'est finalement le Ghana qui assurera la présidence de l'Union Africaine cette année. En réalité, c'est le Soudan, qui aurait du dans l'ordre des présidences tournantes, assurer cette charge, mais le Soudan a finalement été écarté. En cause : le drame du Darfour, une région du Soudan ….

Le consensus est donc fait autour du Président ghanéen, la perspective de voir le Soudan assumer ses fonctions, était largement décrié par les ONG qui voyaient mal comment le Soudan pouvait prétendre à diriger l'Union Africaine, alors que le régime de Khartoum est accusé de soutenir les attaques menées par les milices Janjaweed contre les populations du Darfour, attaques qui ont déjà fait plus de 200.000 morts et provoqué l'exil de plus de deux millions de personnes.

Mais cette question avait aussi provoqué un tollé au sein même de l'Organisation Africaine, le Tchad menaçant même de se retirer. rC'est donc en marge du Sommet, que la question a été réglée. Les délégués vont pouvoir se concentrer sur les sujets brûlants de l'actualité africaine dont le Darfour notamment.

Le Soudan a été une nouvelle fois pointé du doigt notamment par le Secrétaire général des Nations Unies, invité du Sommet, le Soudan qui refuse toujours le déploiement de Casques Bleus. Autre enjeu du Sommet, la Somalie ; ici, l'Union Africaine tente de finaliser le déploiement et le financement d'une force de maintien de la paix, forte de 8.000 hommes. Une force qui devrait prendre le relais des soldats éthiopiens qui ont aidé le Gouvernement de transition à évincer les milices des Tribunaux islamiques, créant ainsi une opportunité de voir la paix revenir dans ce pays.