Sauver Le Darfour dans le monde

Interview du président de Sauver Le Darfour

Rtl.be, 22 Janvier 2007

- Bonjour, Mahor Chiche, vous venez de France au premier rassemblement Belge pour le Darfour ?

Bonjour, je suis Président de l’association Sauver Le Darfour et je viens de Paris aujourd’hui pour soutenir cette première mobilisation européenne en faveur des habitants du Darfour. A la veille du 4ème anniversaire du début de la guerre commencée en février 2003, des parlementaires, des ONG ont décidé de se mobiliser pour que les résolutions de l’ONU soient appliquées et que les Casques bleus soient enfin déployés dans cette région pour protéger les populations.

- Pourquoi vous mobilisez-vous aujourd’hui ?

Aujourd’hui, nous sommes à la veille d’une semaine cruciale pour le Darfour. Son avenir se joue à Bruxelles. Il faut donc exiger des 27 Etats européens de faire plus, que de financer la force africaine de s’engager dans le règlement politique de la crise. Les outils de la PESD le permette ; et le principe de la responsabilité de protéger oblige à empêcher de nouveaux génocides.

Comme le dit notre affiche « déjà testée au Rwanda, l’indifférence ça marche aussi au Darfour », l’opinion publique internationale doit être sensibilisée pour que le régime illégitime de Khartoum (issu d’un coup d’Etat) soit sanctionné, que l’interdiction de survol du Darfour soit appliquée et les milices Janjawids désarmées. Il est temps pour l’Europe d’agir !

www.sauverledarfour.org