Sauver Le Darfour dans le monde

Une cégépienne engagée

Hebdosquebecor , 19 Janvier 2007

Marie-Hélène McGuire Lavoie prépare un concert bénéfice pour les réfugiés du Darfour. L’événement se tiendra au Théâtre des Eskers, le 3 février prochain, à 20h. L’élève du Cégep d’Amos veut conscientiser et rassembler la population.

On dit souvent des jeunes qu’ils sont paresseux, pitoneux, sédentaires, hypersexualisés, etc. On oublie qu’il y en a qui sont impliqués, curieux et débrouillards. C’est le cas de Mlle McGuire Lavoie qui, malgré un horaire très chargé, organise un spectacle bénéfice pour les réfugiés du Darfour.

La jeune fille de 18 ans poursuit un diplôme d’étude collégial (DEC) en musique. «Ça fait longtemps que je voulais m’impliquer socialement. J’attendais de trouver une cause qui me motiverait. Je voulais aussi le faire par le biais de la musique», explique la violoniste.

Mlle Lavoie avoue aussi être une personne curieuse. «Mes parents et moi, on est du monde informé. Un jour, aux nouvelles, j’ai entendu les statistiques qu’a fait la guerre civile au Darfour: deux millions de réfugiés et plus de 300 000 morts. C’est quasiment un génocide, c’est un massacre! J’ai l’impression qu’on n’en parle pas assez. C’est un conflit qui gêne», commente la jeune fille.

C’est ainsi qu’elle a trouvé la cause qui l’intéressait. Elle a donc initié le projet d’un concert bénéfice.

De l’idée à la réalité
Les préparatifs ont été amorcés en juin 2006. «J’ai envoyé une lettre à la Ville pour qu’elle me prête la salle du théâtre des Eskers. Ensuite, tout s’est enchaîné», raconte-t-elle.

Le défi était de taille et elle n’a pas hésité à demander l’aide de son entourage. «Je ne pouvais pas faire ça toute seule. La docteur Hélène Guay est ma présidente d’honneur. C’est une femme de tête! Elle a fait des bons coups et m’a beaucoup aidé», ajoute Mlle Lavoie.

La Ville d’Amos a consenti à fournir la salle du Théâtre des Eskers et deux techniciens seront mis à la disposition de ce spectacle. Le Cégep d’Amos est aussi impliqué. L’établissement d’enseignement s’est occupé d’imprimer les billets et les affiches gratuitement. «Tout est bénévole; donc tout l’argent amassé ira aux réfugiés du Darfour», précise l’élève.

Les profits envoyés à Médecin du monde
Le but de Mlle Lavoie est de récolter 5000 $. «L’argent est placé dans un compte au nom de Réfugiés du Darfour. On enverra les fonds à Médecin du monde, l’organisme basé en France. Ils travaillent directement dans les hôpitaux, au Soudan, pour les réfugiés du Darfour», informe-t-elle.

Elle dénonce aussi la passivité des instances politiques.

«Je me dis qu’on a les moyens d’aider. Si je suis capable de faire ça, pourquoi les plus hauts placés ne peuvent rien faire?», questionne amèrement la jeune fille.

Elle dit aussi trouver les élèves du collégial conscientisés, curieux et informés. «Les jeunes sont ouverts d’esprit», lance-t-elle.

Le concert aura lieu le 3 février prochain. À moins de deux semaines de l’événement, la jeune fille est fébrile. «J’ai hâte de voir les résultats de notre travail. J’espère qu’on va rassembler du monde et que cela aura un effet d’entraînement. Je veux aussi conscientiser les gens», conclut Mlle Lavoie. Les billets sont vendus au coût de 12 $ à la Tabagie Agathe. Des pianistes, guitaristes, violonistes et chanteurs seront de la partie.

Sauver Le Darfour, SLD qui a de nombreux membres résidant au Quebec a décidé de soutenir cette initiative.


Theatre des ESKERS

Responsable : Alain Coulombe

182, 1re Rue Est, Amos (Québec) J9T 2G1
Téléphone : 732-9233
Télécopieur : 732-5006

Adresse électronique : spectacle@ville.amos.qc.ca