Sauver Le Darfour dans le monde

Le nouveau secrétaire de l'ONU fixe ses priorités

Canada.com, 03 Janvier 2007

Pour sa première journée en tant que nouveau secrétaire général de l'ONU, le Sud-Coréen Ban Ki-moon a fixé mardi ses priorités: Darfour, Proche-Orient, pauvreté...

Le successeur de Kofi Annan a annoncé que son premier déplacement sera pour le sommet de l'Union africaine à Addis Abeba, en Ethiopie, les 29 et 30 janvier. Il compte y rencontrer le président soudanais Omar el-Béchir.

Sur la crise du Darfour, qui réclame sa "plus haute attention", Ban Ki-moon devait rencontrer dès mercredi matin l'émissaire spécial de l'ONU Jan Eliasson.

Le personnel de l'ONU a applaudi l'ancien chef de la diplomatie de Séoul alors qu'il entrait au siège new-yorkais de l'organisation pour la première fois depuis qu'il a pris le relais de Kofi Annan, après un 1er janvier qui est férié aux Nations unies.

Son premier geste aura été de gagner la Salle de méditation du bâtiment et de prier à la mémoire des Casques bleus et membres de l'ONU morts en service.

S'adressant ensuite à la presse, Ban Ki-moon a jugé que la forte présence médiatique était "la preuve éclatante que l'ONU est bien vivante et en première ligne sur tous les défis, cherchant à donner de l'espoir à tous les peuples du monde". Il a déploré que les Nations unies soient si "sous-estimées, parfois injustement critiquées".

Ban Ki-moon a noté que son mandat s'ouvrait en une période difficile, "du Darfour au Proche-Orient, Liban, Iran, Irak, Corée du Nord, de nombreuses autres crises détournent notre monde de la défense des droits de l'homme et de la nécessité de multiplier les efforts pour atteindre d'ici 2015 les objectifs de développement du millénaire", a-t-il déclaré. Ces objectifs sont la réduction de moitié de l'extrême pauvreté, assurer l'éducation primaire pour tous, et juguler l'épidémie de sida.