Sauver Le Darfour dans le monde

ONU : la fin de l'ère Annan

Rtbf.be, 31 Décembre 2006

A partir du 1er janvier c'est Ban Ki Moon, un sud coréen, qui deviendra le nouveau secrétaire général de l'ONU. Il remplacera ainsi Kofi Annan. C'est donc pour lui la fin de 10 années passées à la tête de des Nations Unis. Qu'a-t-il concrètement apporté à l'organisation ? Bilan de ses deux mandats….

Kofi Annan a vidé son bureau et s'apprête à quitter sa résidence cossue le long de l'East River. Au 12e coup de minuit, il ne sera officiellement plus secrétaire général de l'ONU. C'est la fin de 10 années tumultueuses à la tête d'une organisation qui a profondément changée.

Sous Kofi Annan, les Nations Unies sont devenues plus ouvertes sur le monde. L'ONU a surmonté les catastrophes du Rwanda et de la Bosnie, pour déployer près de 100.000 personnes dans le monde répartis dans 18 missions de maintien de la paix. Kofi Annan a beaucoup fait pour les droits de l'homme, l'ingérence humanitaire, la lutte contre la pauvreté ou le sida. Ses efforts ont d'ailleurs été couronnés par un prix Nobel de la paix en 2001, l'apogée de la carrière de Kofi Annan, considéré alors comme un pape séculaire, une rock star de la diplomatie.

Mais la guerre en Irak et l'affaire pétrole contre nourriture l'ont profondément affecté. Ses efforts pour réformer l'organisation se sont aussi heurtés aux intérêts des Etats membres. Le secrétaire général de l'ONU a retrouvé un peu de son prestige en aidant le Liban à sortir de la guerre. Mais il quitte une organisation qui a besoin de renouveau. Il a promis de disparaître pendant 3 mois de vacances avant de s'installer en Suisse d'où il devrait continuer à travailler sur des questions comme le développement agricole en Afrique.