Sauver Le Darfour dans le monde

Rice appelle Khartoum à accepter la force conjointe ONU/UA au Darfour

L'orient Le Jour, 02 Décembre 2006

La secrétaire d’État américaine Condoleezza Rice a appelé hier le Soudan à accepter le déploiement d’une force de maintien de la paix conjointe ONU/Union africaine au Darfour. Le ministre d’État soudanais pour les Affaires étrangères Samani Wassila a affirmé aux journalistes que Mme Rice avait lancé cet appel lors d’un entretien qu’ils ont eu en marge du Forum de l’avenir, qui se tient sur la mer Morte. Le responsable soudanais a réaffirmé le rejet de Khartoum d’une telle force, bien qu’il soit prêt à accepter un soutien technique des Nations unies.
Par ailleurs, l’Union africaine (UA) a décidé de prolonger de 6 mois le mandat de sa force de paix (Amis) dans la province soudanaise du Darfour, a annoncé jeudi soir à Abuja le responsable de son Conseil de paix et de sécurité, Saïd Djinnit. Selon l’ONU, au moins 200 000 personnes y sont mortes, victimes des combats ou de la famine, et plus de 2,5 millions ont été déplacées sur une population totale de six millions d’habitants. 200 000 Soudanais se sont réfugiés dans l’est du Tchad. En dépit de l’accord de paix de mai 2006 entre le gouvernement et une partie des rebelles, les violences et la crise humanitaire y perdurent.