Sauver Le Darfour dans le monde

Darfour : Comment en sortir ?

Le Reporter, 02 Décembre 2006

Six chefs d’Etat arabes et africains ont apporté leur soutien au gouvernement soudanais, demandant une "solution africaine" au Darfour à l’occasion d’un mini sommet, alors que les Nations unies pressent Khartoum de donner sa position sur l’envoi d’une force mixte ONU Union africaine dans la région.

Les présidents du Soudan, du Tchad, et de la République Centrafricaine, pays dans lesquels le conflit s’étend, ainsi que ceux de l’Egypte, de l’Erythrée et le dirigeant libyen Moammar Kadhafi, qui jouent le rôle de médiateurs, étaient présents pour ce sommet. Au cours des derniers jours, les dirigeants soudanais ont seulement accepté l’idée d’une assistance de l’ONU à l’Union africaine.

Mais le secrétaire général des Nations unies, Kofi Annan, a expliqué que la force de maintien de la paix pourrait passer de 7.000 à près de 20.000 hommes, dont des troupes de l’ONU.