Sauver Le Darfour dans le monde

Pour la Chine, les forces de maintien de la paix au Darfour doivent d'abord obtenir la permission du gouvernement soudanais

Xinhua, 20 Septembre 2006

Le gouvernement chinois a demandé mardi la discrétion sur le problème de l'envoi de forces de maintien de la paix au Darfour et il a souligné que cette action devait se faire avec l'accord préalable du gouvernement soudanais.

"Ce problème doit être bien discuté et surtout approuvé par le gouvernement soudanais ainsi que par les organisations et les pays africains concernés pour garantir le succès du maintien de la paix ", a déclaré le porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères Qin Gang.

Qin a rappelé que le gouvernement chinois estimait que les actions de maintien de la paix devaient se faire avec l'accord du pays concerné, tant au Darfour, que pour les autres actions auxquelles la Chine a participé.

La Chine suit toujours de près la situation au Darfour et elle a apporté son aide dans la mesure de ses moyens, selon le porte- parole.

Il a précisé que la Chine avait envoyé de l'aide humanitaire au Soudan et avait aidé les troupes de maintien de la paix de l'Union africaine (UA) dans cette région. Elle a de plus eu des consultations actives avec le gouvernement soudanais.

Le Conseil de sécurité de l'Onu a adopté en août dernier une résolution permettant aux Nations Unies d'assumer le contrôle de la mission de maintien de la paix au Darfour, le mandat de l'UA expirant le 30 septembre.

Des centaines des milliers de personnes ont été déplacés à cause du conflit dans la région de Darfour.