Sauver Le Darfour dans le monde

Obama prolonge les sanctions contre le Soudan jugé instable

Zone Bourse, 02 Novembre 2012

Barack Obama a renouvelé les sanctions contre le Soudan en raison des conflits qui perdurent au Darfour et dans d'autres régions, tout en reconnaissant que Khartoum avait résolu son conflit avec le Soudan du Sud, a annoncé le département d'État vendredi.

Barack Obama a signé le décret jeudi soir, prolongeant des sanctions instaurées il y a quinze ans.

"Les conflits qui agitent le Sud-Kordofan, le Nil bleu et le Darfour continuent de menacer la stabilité de la région. Les (atteintes aux) droits de l'homme et les crises humanitaires, notamment les difficultés de pénétration de l'aide humanitaire, y sont par ailleurs très graves", a déclaré le département d'État américain dans un communiqué.

Pour que le Soudan et les États-Unis retrouvent des "relations normalisées", certaines questions telles que celle du statut de la région frontalière contestées d'Abiyé, qui constitue une menace pour la sécurité, doivent être réglées, précise le communiqué du Département d'État.

Le décret maintient une série de sanctions imposées annuellement depuis 1997, dont des restrictions commerciales et sur l'investissement entre le Soudan et les États-Unis ainsi qu'un gel des avoirs du gouvernement soudanais et de certains responsables.

Des centaines de milliers de soudanais ont fui le Sud-Kordofan et le Nil bleu en raison des affrontements entre l'armée soudanaise et les rebelles du Mouvement populaire de libération du Soudan-Nord (SPLM-N) qui ont éclaté dans le Sud-Kordofan en juin 2011, peu avant que le Soudan du Sud n'accède à l'indépendance. (voir ) (Paul Eckert; Agathe Machecourt pour le service français, édité par Danielle Rouquié)