Sauver Le Darfour dans le monde

La Chine souhaite un référendum pacifique et transparent au Sud-Soudan

Xinhua, 08 Décembre 2010

L'ambassadeur de Chine auprès des Nations Unies, Li Baodong, a souhaité mardi que le référendum prévu début 2011 au Sud-Soudan se tienne de manière "pacifique, libre, transparente et équitable".

"Le référendum au Sud-Soudan est une étape clé dans la mise en application de l'Accord de paix global, mais ce n'est pas une fin en soi", a indiqué M. Li lors d'une réunion de haut rang du Conseil de sécurité de l'ONU.

"Nous espérons que le référendum se tiendra de manière pacifique, libre, transparente et équitable, conformément à l'Accord de paix global et reflètera la volonté du peuple soudanais, et que les résultats du référendum seront respectés par toutes les parties", a indiqué M. Li.

Il a exhorté le nord et le sud du Soudan à "faire tout leur possible pour accélérer les préparatifs pour le référendum" et appelé la communauté internationale à créer des conditions favorables pour le scrutin, "mais à ne pas préjuger de ses résultats".

"Aucune partie ne doit prendre d'action unilatérale", a souligné M. Li, en ajoutant : "Quels que soient les résultats du référendum, il est nécessaire d'assurer la paix et la stabilité globale du Soudan et de toute la région".

Il s'est également déclaré inquiet face au "sérieux retard dans le processus politique" au Darfour, qui pose "le plus grand défi" à la résolution du problème du Darfour.

M. Li a invité les parties au Darfour n'ayant pas encore rejoint le processus politique à le faire immédiatement et sans condition préalable.

Il a annoncé un don supplémentaire du gouvernement chinois, d'un montant de 500 000 dollars, au Fonds d'affection spéciale des Nations Unies pour l'appui au processus politique au Darfour.