Sauver Le Darfour dans le monde

Soudan/élection: la Chine félicite Béchir

Le Figaro, 27 Avril 2010

La Chine a été l'un des rares pays aujourd'hui à féliciter Omar el-Béchir pour sa réélection à la présidence du Soudan, estimant que le scrutin contribuerait à la réconciliation dans ce pays ravagé par la guerre.

Le président soudanais -- sous le coup d'un mandat d'arrêt de la Cour pénale internationale pour crimes de guerre et crimes contre l'humanité au Darfour -- a été réélu lundi avec plus de 68% des voix à l'issue d'élections controversées, et dont l'opposition, qui boycottait le scrutin, n'a pas reconnu les résultats.

"La Chine respecte pleinement le choix du peuple soudanais et félicite le président Béchir pour sa réélection", a déclaré la porte-parole du ministère des Affaires étrangères Jiang Yu lors d'un point de presse régulier.
"Nous nous félicitons de la tenue sans heurt du scrutin, ceci marque un progrès majeur dans le processus de paix au Soudan et contribuera à la paix, la stabilité et la réconciliation ethnique dans le pays", a poursuivi Mme Jiang.

La Chine continuera à mener "des efforts positifs et constructifs" avec la communauté internationale pour faire avancer le processus de paix, a-t-elle assuré.
Depuis 2003, un conflit au Darfour, région de l'ouest du Soudan, est à l'origine de 300.000 morts selon l'ONU -- 10.000 selon Khartoum -- et de 2,7 millions de déplacés.

La Chine est un allié traditionnel du régime de Khartoum, auquel elle vend des armes et achète du pétrole et est considérée à ce titre comme un acteur clé pour toute solution de paix.

Les premières élections -- législatives, régionales et présidentielle -- multipartites depuis 1986 au Soudan ont été marquées par le boycottage d'une partie de l'opposition et des accusations de fraudes.
Ces scrutins ne répondaient pas aux "normes internationales", selon les observateurs de l'Union européenne et de la Fondation américaine Carter.