Sauver Le Darfour dans le monde

Discussions entre le Tchad et le Soudan

Afp, 25 Décembre 2009

Le Tchad et le Soudan se sont engagés à poursuivre la normalisation de leurs relations, souvent tumultueuses en raison des rébellions actives sur leur territoire, a rapporté aujourd'hui l'agence officielle soudanaise Suna.

Les discussions entre une délégation tchadienne de haut rang et les responsables soudanais "se sont concentrées sur la poursuite du renforcement des efforts en vue de normaliser les relations entre les deux pays et d'appliquer ce sur quoi les deux parties se sont accordées", indique Suna.

La délégation tchadienne, menée par le ministre des Affaires étrangères Moussa Faki Mahamat, a rencontré hier le président Omar el-Béchir puis son conseiller spécial chargé du Darfour, Ghazi Salaheddine, et le général Mohammed Atta al-Moula, le chef des renseignements.

Les deux voisins sont liés par une série d'accords sur le contrôle de leurs frontières pour empêcher les infiltrations de rebelles tchadiens venant du Soudan et de rebelles soudanais venant du Tchad. Ils ont signé en mai au Qatar un accord de réconciliation prévoyant notamment la réactivation de ces pactes.

"Les deux pays oeuvrent maintenant à rétablir la confiance entre eux", a affirmé M. Salaheddine, cité par l'agence, précisant qu'une équipe conjointe allait se réunir à N'Djamena dans les quinze jours "pour discuter des mécanismes en vue de l'application des accords entre les deux pays".

Une paix entre le Tchad et le Soudan est jugée essentielle pour résoudre le conflit de plus de six ans au Darfour, région soudanaise frontalière du Tchad, qui a fait jusqu'à 300.000 morts, selon l'ONU, 10.000 d'après Khartoum.