Sauver Le Darfour dans le monde

La situation au Darfour reste "explosive"

Le Figaro, 29 Décembre 2009

Bien qu'elle se soit améliorée, la situation au Darfour reste "explosive" et les causes du conflit qui a éclaté en 2003 sont loin d'avoir disparu, selon le commandant de la force ONU-Union africaine (Minuad) dans cette région de l'ouest du Soudan.

"Bien sûr, la sécurité est meilleure qu'elle ne l'était il y a deux, trois ans. Mais l'absence d'affrontements armés entre le gouvernement et un nombre de groupes ne signifie pas que la sécurité prévale", a déclaré le général rwandais Patrick Nyamvumba, en poste depuis le 1er septembre.
"Maintenant, nous avons d'autres formes d'insécurité, nous avons des enlèvements, des vols de voitures avec agression, des vols, des affrontements entre tribus. La situation a beau s'être améliorée, elle reste explosive", a-t-il poursuivi.

"Il n'y a absolument aucune garantie sur le fait que la situation ne va pas empirer, parce que les facteurs qui ont provoqué le conflit, de mon point de vue, existent toujours", a-t-il ajouté.

La Minuad a été la cible de plusieurs attaques cette année. Deux de ses employés civils ont été enlevés en août, avant d'être relâchés 107 jours plus tard, et cinq casques bleus ont été tués en deux jours début décembre.
Le conflit au Darfour --qui a fait jusqu'à 300.000 morts selon l'ONU, 10.000 selon le Soudan-- opposait à ses débuts deux groupes rebelles aux forces soudanaises appuyées par des milices arabes. La rébellion s'est depuis fragmentée en une myriade de groupes.