Sauver Le Darfour dans le monde

Des abris d'urgence pour le Darfour

Nord Eclair, 29 Novembre 2009

L'industrie textile du Nord au secours des réfugiés du Darfour. Tout un symbole. L'histoire d'une rencontre entre Clubtex, Architectes de l'urgence, et l'école nationale d'architecture.

Les ambassadeurs de l'industrie textile ne pouvaient être indifférents à l'appel lancé par Patrick Coulombel, président d'Architectes de l'urgence. Le défi : réaliser des abris provisoires pour mettre en sécurité des populations dans des pays décimés par les guerres ou les catastrophes naturelles. Une question de survie pour 16 millions d'hommes, de femmes et d'enfants dans le monde, selon les chiffres du Haut commissariat des Nations Unies pour les réfugiés.

Du tissu Charvet aux cordages Cousin

L'association Clubtex, qui regroupe 63 industriels du textile, et l'école nationale d'architecture de Villeneuve d'Ascq ont mis leurs compétences au service d'Architectes de l'urgence en réalisant quatre prototypes d'abris. Ces derniers ont été dévoilés mercredi à Halluin, un des berceaux du tissage, chez Textiles de France (anciennement Gratry-Lorthiois). Le fruit de 10 mois de recherches pour mettre au point la toile des abris en répondant à une multitude de contraintes : poids, facilité de montage (sans électricité...), résistance aux aléas climatiques, le tout dans un budget imparti de l'ordre de 300 euros par abri.

Parmi les entreprises qui ont apporté gracieusement leur contribution au projet : TRP Charvet. L'entreprise armentiéroise a mis au point la toile des abris. Un mélange de polyester-coton traité 3I capable de résister aux milieux les plus inhospitaliers. L'entreprise Cousin de Wervicq Sud, leader mondial dans le domaine du cordage nautique, a apporté son savoir-faire dans un de ses pôles d'excellence en réalisant les joncs qui assurent l'armature de la toile : « Ces joncs sont élaborés à partir de fibres de verre imprégnées de résine. Ces matériaux composites sont utilisés dans la fabrication des câbles de fibre optique », explique Tanguy Le Gall, directeur général de Cousin Frères.
Saluant l'ambition collective de ce projet, Patrice Gallant, président de Clubtex, a formulé cette maxime : « Il y a quelques années, on disait que le textile menait à tout à condition d'en sortir. Je crois au contraire qu'il mène à tout à condition d'y rentrer. » Les prototypes réalisés peuvent être adaptés à du logement provisoire mais également à des écoles ou à des structures médicales. La fondation Architectes de France a mobilisé 1 200 architectes sur le terrain depuis sa création en 2001 : en Afghanistan, Colombie, Indonésie, au Pérou et au Tchad. Plus de 8 000 constructions ont été réalisées ou réhabilitées par la fondation en lien avec des ONG.

Architectes de l'Urgence a lancé un appel d'offres de 55 000 mètres linéaires d'abri pour les camps de réfugiés du Darfour. Le marché potentiel serait d'1 million de mètres. Un sérieux débouché économique. Dont l'humanité préférerait se passer.