Sauver Le Darfour dans le monde

L'état sanitaire du Sud-Soudan et du Darfour inquiete

L'express, 05 Novembre 2009

Les trois quarts de la population du Sud-Soudan n'ont pas accès à des soins médicaux, et un enfant sur dix dans cette région, tout comme au Darfour, meurt avant d'atteindre l'âge d'un an, a déclaré jeudi un responsable de l'Organisation mondiale de la santé (OMS).

Mohammad Abdour Rab, représentant de l'OMS au Soudan, avertit que le manque de personnel médical qualifié et les pénuries de médicaments mettent en péril des millions de vies dans les zones touchées par les conflits, où l'on compte un très grand nombre de personnes déplacées.

Dans l'ouest du Darfour, où l'on estime à quatre millions le nombre de personnes chassées de chez elles depuis que les rebelles ont pris les armes au début 2003, 15% des enfants souffrent de malnutrition, et les maladies infectieuses comme le paludisme, la méningite et les diarrhées font des ravages.

Dans le sud du Soudan, où les violences tribales se poursuivent de façon larvée, quatre ans après la conclusion d'un accord de paix avec le Nord, le taux de mortalité chez les femmes enceintes est d'environ un sur 50.