Sauver Le Darfour dans le monde

Soudan: L'UE préoccupée par la situation dans la région d'Abyei

Afrique En Ligne, 02 Mai 2008

L'Union européenne s'est déclarée, lundi, "profondément préoccupée" par l'escalade de la violence dans la région soudanaise d'Abyei, estimant que cette crise fera peser une menace sérieuse sur la mise en application de l'Accord de paix global de 2005, si elle n'est pas résolue d'urgence.

Dans un communiqué remis à la presse à Bruxelles, l'UE rappelle que la région d'Abyei constitue un point de discorde entre le Nord-Soudan et le Sud-Soudan parce qu'elle est située non loin du champs pétrolifère, produisant la moitié du pétrole soudanais.

L'Union lance un appel à tous les partenaires du Gouvernement d'unité nationale du Soudan à cesser "immédiatement" toutes les hostilités, à respecter le cessez-le-feu conclu et à s'assurer de la mise en oeuvre des dispositions en matière de sécurité dans le cadre de l'Accord de paix global.

La force européenne EUFOR-Tchad/RCA, déployée dans ces deux pays et comptant 3.700 soldats européens, a pour mandat d'assurer la sécurité de quelque 400.000 réfugiés soudanais, ayant fui les exactions des milices djandjawids opérant à partir du Darfour, dans la partie ouest du Soudan.

Suite aux incursions de ces milices en territoires tchadien et centrafricain, on compte au moins 200.000 déplacés tchadiens et centrafricains, à l'intérieur de leurs pays.

En principe, une mission civile de l'ONU, dénommée MINURCAT, doit être déployée au Tchad pour la protection des camps de réfugiés soudanais et des déplacés tchadiens et centrafricains.