Sauver Le Darfour dans le monde

Tchad/Darfour : le HCR transfère des réfugiés de la frontière vers des camps

Centre Des Nouvelles De L'onu, 18 Mars 2008

Alors l'insécurité à la frontière entre le Soudan et le Tchad persiste, le Haut Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (UNHCR) poursuit son opération de transfert de réfugiés soudanais dans les camps de Kounoungou et de Mile, côté tchadien.

« Ces deux camps font partie des douze camps gérés par l'UNHCR, des camps situés sur une bande de 600 kilomètres, le long de la frontière entre le Tchad et la région soudanaise du Darfour. Dans leur ensemble, les camps dans l'est du Tchad accueillent quelque 250 000 réfugiés du Darfour », a précisé aujourd'hui Ron Redmond, le porte-parole du HCR, selon un communiqué publié à Genève.

Une fois dans les camps, les réfugiés passent une visite médicale, les enfants sont vaccinés et les familles reçoivent une tente et des articles domestiques.

Depuis le mois de mars, l'agence de protection des réfugiés a transféré plus de 5.000 nouveaux arrivants à Kounoungou, qui a maintenant atteint sa capacité maximale d'accueil, soit 18.900 personnes. Il s'agit, en majorité, de femmes et d'enfants.

Le camp de Mile, qui est actuellement agrandi pour recevoir davantage de réfugiés, en accueille actuellement près de 16.200 en provenance du Darfour et devrait en recevoir 4.000 autres.

Le HCR estime à 8.000 le nombre de personnes qui se trouvent le long de la frontière, mais qui ne souhaitent pas être transférés dans des camps.