Sauver Le Darfour dans le monde

Les djandjaouids sèment le chaos à El Facher au Darfour

Le ¨point, 05 Avril 2008

Des miliciens djandjaouids alliés au gouvernement soudanais ont semé le chaos dimanche à El Facher, la ville principale du Darfour, faisant un mort et quatre blessés, ont affirmé les anciens rebelles d'une faction du Mouvement de libération du Soudan (SLM).

Les miliciens, furieux de ne pas avoir reçu leur solde, ont pillé plusieurs magasins sur le marché de la ville, sans que l'armée et la police n'osent intervenir, a précisé Mohammed Dirbine, porte-parole militaire du SLM-Minnawi.

Ce groupe, qui porte le nom de son leader Minni Arcoua Minnawi, est le seul des trois mouvements rebelles à avoir signé un accord de paix avec le gouvernement de Khartoum en 2006.

Des habitants d'El Facher ont déclaré à Reuters par téléphone avoir entendu des tirs dans le quartier du marché et avoir vu plusieurs magasins saccagés.

Ni le gouvernement soudanais ni la mission de l'Union africaine au Darfour, province occidentale du Soudan, n'ont pu être joints dans l'immédiat pour commenter ces informations.

Le conflit du Darfour oppose depuis cinq ans des rebelles souvent issus de communautés agricoles noires aux troupes gouvernementales soudanaises et à leurs alliés djandjaouids, miliciens en majorité arabes accusés d'attaques sanglantes contre des villages qui ont chassé de chez elles deux millions et demi de personnes.