Sauver Le Darfour dans le monde

SOUDAN: Les chrétiens célèbrent Pâques à Khartoum mais des discriminations subsistent

Angolapress, 23 Mars 2008

Des dizaines de milliers de chrétiens du Soudan ont célébré dimanche Pâques à Khartoum mais ils continuent de souffrir de discriminations dans ce pays à majorité musulmane, trois ans après un accord de paix où leurs droits ont été reconnus.

Le Soudan compte une importante minorité chrétienne qui vit notamment dans le Sud mais aussi dans la capitale. Les chrétiens disent avoir retrouvé la liberté de culte depuis l`accord de paix de 2005 qui avait mis fin à 21 ans de guerre civile dévastatrice dans le Sud. Mais des restrictions subsistent.

Selon le clergé, les écoles publiques interdisent encore l`étude de la Bible, les employeurs n`accordent pas de congés aux chrétiens pendant leurs fêtes religieuses et l`accès des femmes non voilées à l`Université de Khartoum est interdit.

Il y a aussi des restrictions pour la construction d`églises et la charia, la loi islamique en vigueur dans le Nord à majorité arabo-musulmane, favorise les hommes pour l`héritage et interdit l`alcool. Certains membres du clergé chrétien s`inquiètent aussi d`interpellations de femmes pour leur simple tenue.

Célébrer Pâques, qui commémore pour les chrétiens la résurrection du Christ après sa crucifixion, est aussi l`occasion de "réfléchir aux souffrances de notre communauté", assure à l`AFP le père Sylvestre Thomas, responsable de la Cathédrale de tous les saints de Khartoum.

Le 31 décembre 2006, des policiers avaient lancé des grenades lacrymogènes dans la cathédrale en pleine messe de la Saint-Sylvestre, blessant six fidèles, officiellement dans le cadre d`une poursuite.