Sauver Le Darfour dans le monde

Soudan: nouveaux heurts dans une région pétrolière

Romandie News, 10 Mars 2008

De nouveaux affrontements ont éclaté entre nomades arabes et anciens rebelles sudistes dans une région pétrolière du Soudan, à la limite entre le nord et le sud du pays, a annoncé lundi le premier vice-président Salva Kiir.

Les heurts ont commencé dimanche, une semaine après des affrontements similaires qui avaient fait environ 70 morts.

"Hier, des combats ont éclaté dans l'Etat Unity", a déclaré M. Kiir, également dirigeant du sud du Soudan, devant un forum de gouverneurs du pays à Juba, la capitale du sud-Soudan. "Il y a eu de violents heurts là-bas".

L'Etat Unity, qui produit une importante part du pétrole soudanais, est situé à la frontière du nord de Bahr al-Ghazal qui renferme les gisements de pétrole d'Abyei, dont le statut n'a pas encore été tranché malgré un accord de paix signé en 2005 entre Khartoum et l'ex-rébellion sudiste.

M. Kiir a accusé les nomades membres de la tribu des Misseriya de pousser les habitants du sud à prendre les armes et combattre en vue de provoquer une guerre généralisée.

"Les combats ont duré toute la nuit avec les membres de l'Armée populaire de Libération du Soudan (SPLA)", a déclaré à l'AFP le gouverneur de l'Etat Unity, Taban Deng, en marge du forum.

Des premiers combats avaient éclaté en décembre près d'Abyei, faisant une centaine de morts, une milice arabe soutenue par Khartoum ayant attaqué une garnison de la SPLA, après le refus de celle-ci d'autoriser l'entrée de nomades armés dans le sud.

M. Kiir avait alors demandé à ses forces de permettre aux nomades de se déplacer vers le sud pour faire paître leurs troupeaux, espérant qu'ils retourneraient dans le nord pendant la saison sèche.

Les relations entre Khartoum et l'ex-rébellion restent tendues notamment sur le statut de la région d'Abyei, dont le pétrole se trouve à la limite entre les parties nord et sud du Soudan.