Sauver Le Darfour dans le monde

Washington rappelle le Soudan à l'ordre sur le Darfour

Reuters, 11 Février 2008

Les Etats-Unis ont exhorté lundi les autorités soudanaises à mettre un terme à l'offensive lancée la semaine dernière au Darfour et à lever tous les obstacles au déploiement de la force "hybride" de l'Onu et de l'Union africaine (Minuad).

Les forces soudanaises ont attaqué vendredi les localités d'Abou Surouj, de Sirba et de Suleia, dans le Darfour occidental. Les combats ont fait 200.000 déplacés dont plusieurs milliers ont trouvé refuge au Tchad.




"Il s'agit d'une réelle source d'inquiétude pour nous.", a déclaré Sean McCormack, porte-parole du département d'Etat, évoquant les réfugiés. "Ils sont parmi les plus vulnérables au monde, et les voir déplacés dans ces zones et assez perturbant", a-t-il poursuivi.

Le secrétaire d'Etat adjoint John Negroponte, devait recevoir le chef de la diplomatie soudanaise Deng Alor dans la journée.

Il évoquera les questions des réfugiés et des opérations militaires et "rappellera nos positions, selon lesquelles le gouvernement soudanais doit coopérer rapidement et avec détermination avec l'Onu et l'UA en vue du plein déploiement de la mission de maintien de la paix et faire tout son possible pour lever les obstacles à ce déploiement", a ajouté McCormack.

Une équipe des Nations unies chargée d'évaluer la situation est par ailleurs partie lundi pour la zone des combats, qui ont fait 47 morts dans une seule des trois localités.

"La mission d'évaluation est partie pour Sirba. Il s'agit d'une mission humanitaire internationale accompagnée par (des membres) de la Minuad (Mission des Nations unies et de l'Union africaine au Darfour)", a annoncé Orla Clinton, porte-parole du Bureau de coordination des affaires humanitaires (Ocha).