Sauver Le Darfour dans le monde

Tchad: Idriss Deby, encerclé, peut partir s'il le désire

Afp, 02 Février 2008

Le président Idriss Deby, encerclé dans la présidence à N'Djamena par les rebelles tchadiens qui se sont emparés de la capitale, peut partir s'il le désire, a affirmé samedi à l'AFP un responsable de la rébellion.

"On suppose que Deby est dedans (la présidence). S'il veut partir nous n'y voyons pas de problème" a déclaré Abakar Tollimi lors d'un entretien par téléphone satellitaire.

"Nous contrôlons la situation, nous contrôlons la ville, il y a des poches de résistance. Ils (les soldats gouvernementaux) sont juste autour du palais présidentiel et font du pilonnage à l'arme lourde", a ajouté M. Tollimi.

Le président a essayé à la mi-journée de desserrer l'étau de la rébellion qui l'encercle en faisant tirer des chars T-55 protégeant le palais, a-t-on appris de source militaire.

Un journaliste de l'AFP avait auparavant constaté des combats dans le secteur de la présidence, après une relative accalmie.

Les rebelles tchadiens se sont emparés samedi matin de la capitale N'Djamena après seulement trois heures d'affrontements avec les troupes gouvernementales, mais le président Deby Itno résistait toujours samedi après-midi depuis le palais présidentiel.