Sauver Le Darfour dans le monde

Darfour : les É.-U. se félicitent du transfert de pouvoir de l'AMIS à la MINUAD

Departement D'etat, 31 Décembre 2007


Communiqué du département d'État relatif à la nouvelle force mixte de l'ONU et de l'Union africaine chargée du maintien de la paix au Darfour

On trouvera ci-après le texte du communiqué que le porte-parole adjoint du département d'État, M. Tom Casey, a diffusé le 31 décembre 2007 au sujet du transfert du pouvoir de la mission de l'Union africaine au Darfour (AMIS) à la mission mixte de l'ONU et de l'Union africaine (MINUAD).

Nous nous félicitons du transfert officiel de pouvoir de la force de maintien de la paix de l'Union africaine au Soudan (AMIS) à la mission mixte des Nations unies et de l'Union africaine au Darfour (MINUAD). Nous invitons le département des opérations de maintien de la paix des Nations unies et tous les États membres de l'ONU à œuvrer de concert pour mettre en place dès que possible la mission mixte dans son intégralité. Nous continuons de demander à toutes les parties au conflit, notamment au gouvernement soudanais et aux mouvements de rébellion, de mettre fin à tout comportement obstructionniste et à faciliter le déploiement complet et prompt de la nouvelle force.

Les États-Unis félicitent l'AMIS pour son travail difficile visant à rétablir la sécurité au Darfour. Ils lui ont apporté un grand soutien depuis ses débuts en 2004. En tout, les États-Unis ont fourni, au titre du soutien à l'AMIS, plus de 450 millions de dollars, qui ont servi à la construction et à l'entretien de tous les camps de base au Darfour, à l'entraînement et à l'équipement des soldats détachés par divers pays et au transport aérien stratégique de ces soldats.

Les États-Unis sont résolus à faciliter une transition en douceur et rapide de l'AMIS à la MINUAD. À cet effet, nous allons transférer à l'ONU le 1er janvier 2008, sans exiger un remboursement quelconque, tous les camps de base et tout le matériel de maintien de la paix au Darfour, dont la valeur est estimée à environ 40 millions de dollars. Nous avons aussi affecté du personnel qui sera chargé de fournir des conseils sur les activités essentielles des camps, sur l'entretien et sur des questions connexes pendant la période de transition.

Les États-Unis demeurent résolus à soutenir le maintien de la paix au Darfour. Nous financerons environ un quart du budget de la MINUAD au moyen de nos contributions à l'ONU. En vue de faciliter le déploiement rapide de la MINUAD, nous prévoyons aussi de fournir, de concert avec nos partenaires au sein de la communauté internationale, un soutien en matière d'entraînement et d'équipement aux pays africains qui fourniront des soldats.

Nous demandons au gouvernement soudanais et à toutes les factions rebelles d'observer un cessez-le-feu complet et immédiat, de faciliter le déploiement complet et rapide de la MINUAD et de coopérer pleinement avec elle en vue de rétablir la paix et la sécurité au Darfour. Les habitants du Darfour souffrent depuis trop longtemps. Nous appuyons totalement les efforts en cours des Nations unies et de l'Union africaine qui visent à mettre fin à ces souffrances.