Sauver Le Darfour dans le monde

Rencontre pour la paix au Darfour

Afrique En Ligne, 07 Décembre 2007

Dans le cadre d'un nouvel effort pour relancer le processus de paix au Darfour, l'émissaire de l'Organisation des Nations unies (ONU) pour cette région de l'ouest du Soudan, Jan Eliasson, a rencontré les ministres des Affaires étrangères de l'Egypte, du Tchad, de l'Erythrée et de la Libye dans la ville touristique égyptienne de la Mer Rouge, Sharm El Sheikh.

"C'est une tâche très difficile", a déclaré M. Eliasson à l'issue de cette réunion.

"L'escalade militaire sur le terrain se poursuit au Darfour et à l'extérieur du Darfour et même hors du Soudan. Il y a des affrontements et la situation humanitaire est très précaire", a-t-il ajouté.

Cette réunion entre dans le cadre de la relance de l'effort de paix au Darfour, où quatre ans de combats entre le gouvernement soudanais et les rebelles du Darfour ont fait environ 200.000 morts et plus de deux millions de déplacés.

M. Eliasson a déclaré "beaucoup craindre de la situation explosive dans les camps", en ajoutant: "Nous devons mettre fin à cette situation désastreuse".

Avant la réunion, le ministre égyptien des Affaires étrangères, Ahmed Aboul Gheit a déclaré à la presse qu'elle avait pour objectif d'encourager les rebelles du Darfour à se joindre aux négociations de paix en cours en Libye; d'étudier les moyens d'unifier leurs actions et de les préparer à négocier avec le gouvernement soudanais.

Tawer Ali, un membre important de la communauté soudanaise au Caire et conseiller du gouvernement sud-soudanais, qui travaille avec les leaders rebelles du Darfour, a indiqué que ces derniers ne pourraient négocier avec succès avec le gouvernement que s'ils travaillaient ensemble.

"Ils sont divisés et défendent leurs propres intérêts au lieu de présenter une plate-forme commune à la table des négociations", a déclaré M. Ali au Caire.