Sauver Le Darfour dans le monde

Force hybride au Darfour: Ban Ki-moon, "déçu" par les obstructions du Soudan, mobilise "tous les moyens" pour un accord

Ap, 30 Novembre 2007

Le secrétaire général des Nations unies Ban Ki-moon a déclaré jeudi qu'il "mobilise tous les moyens possibles" pour obtenir l'accord du Soudan pour le déploiement d'une force de maintien de la paix au Darfour dès le mois de janvier, se disant "déçu" des obstructions de Khartoum.

M. Ban a souligné que le président soudanais Omar el-Béchir avait pris des "engagements fermes" à faciliter le déploiement de la force hybride de 26.000 hommes, qui doit être composée d'effectifs de l'Union européenne et de l'Union africaine, mais que "nous n'avons toujours pas été en mesure de résoudre toutes ces choses administratives".

"Je suis déçu par tout ce qui se passe en ce moment", a-t-il déclaré. "Je travaille désormais avec tous les moyens possibles, et je mobilise tous les moyens possibles. (...) J'espère que le gouvernement soudanais donnera son accord le plus vite possible".

Le secrétaire général adjoint pour les opérations de maintien de la paix, Jean-Marie Guéhenno, avait averti mardi le Conseil de sécurité de l'ONU que le gouvernement soudanais érigeait de nombreux obstacles au déploiement de la force, qui pourraient rendre l'opération totalement inefficace.

Entre autres, M. Guéhenno a noté le refus du Soudan d'accepter la composition de la force, de lui permettre des vols de nuit, de lui allouer des terrains dans plusieurs villes et de permettre le déploiement de six hélicoptères à El Fasher, capitale du Nord-Darfour.