Sauver Le Darfour dans le monde

Darfour : l'ONU dénonce le Soudan

Bbc Afrique, 30 Novembre 2007

L'Onu accuse Khartoum de bloquer le déploiement de la future force hybride dans la région soudanaise du Darfour.
Un manque de coopération de la part du gouvernement soudanais: c’est le défi majeur auquel doit faire face l’ONU et l’Union africaine dans le cadre du déploiement de la force hybride au Darfour.

Ainsi, des retards s’accumulent dans l’exécution du calendrier et le compte-rendu factuel de Jean-Marie Guéhenno n’est pas des plus rassurants.

Le secrétaire général adjoint aux opérations de maintien de la paix estime que son département se heurte à des défis majeurs : fourniture de la force en hommes et en équipements, un accord final sur sa composition et des obstacles de nature administrative.

Il a déclaré qu’il plaçait le Conseil face à une décision difficile qui consisterait à déployer à partir de janvier 2008 une force qui prendra le risque d ’être "inefficace et humiliée".

Certains membres du Conseil qualifient cette option de "catastrophique" et demandent au Soudan d’honorer les engagements de coopération pris à plusieurs reprises.

Mais il n’y a pas que les préparatifs du déploiement des troupes qui piétinent.

Impasse

Même le volet politique semble dans l’impasse.

A en croire Jan Eliasson, l’envoyé spécial pour le Darfour, les conflits tribaux relatifs aux terres et à l'eau persistent.

Lors de son compte-rendu sur l'avancée des pourparlers de paix sur le Darfour, il n’a pas manqué de mentionner l’aggravation des tensions dans les camps de réfugiés et dénoncer la poursuite des raids des forces gouvernementales dans lesdits camps.

Mais le diplomate reste optimiste car selon lui le processus de paix pour le Darfour est maintenant irréversible et il est "essentiel de préserver cet élan".