Darfour : le Secrétaire général déplore le meurtre d'un casque bleu

Onu

Centre De Nouvelles De L'onu, 29 Mai 2007


Le Secrétaire général de l'ONU, Ban Ki-moon, a condamné aujourd'hui le meurtre, le 25 mai, d'un casque bleu égyptien déployé à El Fasher avec la mission de l'Union africaine au Darfour, ainsi que le détournement d'un convoi de l'ONU trois jours plus tard.

« Il est inacceptable que ceux qui travaillent à rétablir la stabilité et à fournir une assistance humanitaire au Darfour continuent d'être pris pour cible », affirme un message transmis aujourd'hui par la porte-parole du Secrétaire général, à New York.

Dans un communiqué publié le 26 mai dernier, la Mission des Nations Unies au Soudan (UNMIS) précisait que le lieutenant colonel Ehab Nazih, de l'Egypte, avait été tué lors d'un cambriolage par trois hommes armés en civil.

« Après s'être emparés de l'argent et des autres objets de valeur des autres occupants de la maison, les attaquants ont tiré sur le colonel Nazih après qu'il ait donné tout l'argent qu'il avait avec lui », indiquait l'UNMIS.

Le message d'aujourd'hui appelle « toutes les parties » à observer d'urgence le cessez-le-feu et à soutenir les efforts des Nations Unies et de l'Union africaine (UA) » et à soutenir les efforts de leurs envoyés, Jan Eliasson et Salim Ahmed Salim.

Ban Ki-moon exhorte aussi le gouvernement soudanais à faciliter le déploiement immédiat des mesures de soutien à la Mission de l'Union africaine au Soudan (MUAS) et à accepter sans délai le déploiement de la force conjointe ONU/UA (dépêche du 16.04.2007).

Le Soudan a fait connaître son accord au déploiement d'une telle mission par l'envoi d'une lettre au Conseil de sécurité et au Secrétaire général du 16 avril, mais la situation est restée sans suite depuis (dépêche du 16.04.2007).