Le Secrétaire général présentera lundi ses propositions pour améliorer la cohérence des Nations Unies

Onu

Centre De Nouvelles De L'onu, 13 Avril 2007

Le Secrétaire général a annoncé aujourd'hui, à l'issue d'une réunion avec le personnel de l'ONU marquant ses 100 premiers jours à son poste, qu'il présenterait lundi à l'Assemblée générale ses propres recommandations sur la cohérence du système des Nations Unies.

« J'espère qu'elles feront l'objet d'un débat intéressant parmi les Etats Membres afin que les Nations Unies puissent offrir ses services comme une organisation unique », a dit Ban Ki-moon lors d'un point avec la presse à New York, ajoutant que ce serait « un des principaux points de réforme qu'il proposerait dans les prochains mois ».


Le prédécesseur de Ban Ki-moon, Kofi Annan, avait mis en place un Groupe de haut niveau chargé de réfléchir à la « cohérence et l'efficacité des travaux menés par les Nations Unies dans les domaines du développement, de l'aide humanitaire et de l'environnement ».

Il s'agissait de la mise en oeuvre d'une initiative inscrite dans le document final du Sommet mondial de 2005 pour jeter les bases d'une restructuration fondamentale des travaux opérationnels des Nations Unies (dépêche du 16.02.06).

Le Groupe de haut niveau avait remis son rapport le 9 novembre dernier.

Le Secrétaire général s'exprimait aujourd'hui à l'issue d'une réunion avec le personnel des Nations Unies à New York.

Ban Ki-moon a déclaré qu'il avait été « profondément ému par le professionnalisme, l'engagement et la capacité de travail qu'il a constatés parmi le personnel de l'ONU, au cours de ces trois derniers mois », a rapporté la porte-parole du Secrétaire général, Marie Okabe, lors de son point de presse quotidien, au siège de l'ONU, à New York.

Il a annoncé qu'il était en train de « demander aux cadres supérieurs d'identifier leurs priorités et leurs objectifs de manière quantifiable ». Il a également indiqué qu'il travaillait au renforcement du Conseil d'évaluation de la performance des hauts fonctionnaires.

Le Secrétaire général a jugé sa rencontre avec le personnel très utile et gratifiante, laquelle, a-t-il dit, lui a permis de se tenir informé de certaines préoccupations, en particulier concernant ses propositions relatives à la mobilité du personnel.