Raid aérien en Somalie : le Secrétaire général préoccupé par le risque d'escalade

Onu

Centre De Nouvelles De L'onu, 09 Janvier 2007

Ban Ki-moon a fait part de son inquiétude en dépit du « motif de l'opération militaire », a précisé Michèle Montas, la porte-parole, lors de son point de presse à New York, en réponse à la question d'un journaliste.

Selon les informations parues dans la presse, l'aviation américaine a bombardé aujourd'hui, avec l'autorisation du gouvernement de transition fédéral de la Somalie, des positions des membres des tribunaux islamiques accusés d'appartenir à l'organisation terroriste islamique Al Qaeda et d'avoir participé à plusieurs attentats contre des ambassades américaines en Afrique de l'Est.

Le Secrétaire général s'est dit aussi « préoccupé » par l'impact que les bombardements pourraient avoir sur la population civile et a regretté les pertes en vies humaines parmi les civils.

« L'ONU cherche à obtenir davantage d'informations sur la situation, notamment par l'intermédiaire du bureau du Représentant spécial du Secrétaire général pour la Somalie », a ajouté par ailleurs la porte-parole.

Les opérations humanitaires ayant été suspendues au début de la reprise du conflit, et le personnel de l'ONU ayant été évacué, il n'y a pas de personnel humanitaire dans la région concernée, a rappelé Michèle Montas (dépêche du 27.12.06).

Le Bureau de la coordination des affaires humanitaires (OCHA) a par ailleurs annoncé aujourd'hui son intention d'envoyer une équipe d'évaluation à la frontière entre la Somalie et le Kenya, jeudi prochain, afin d'examiner la possibilité de relancer l'assistance humanitaire vers la Somalie.

Elle devra aussi évaluer les mouvements de populations à la frontière.

Selon OCHA, au moins 4.700 personnes déplacées bloquées à la frontière avec le Kenya n'ont aucun accès à l'aide humanitaire et ont un besoin urgent de nourriture, d'abri, de médicament et de produits de base.

Ce week-end, le Programme alimentaire mondial (PAM) a distribué de la nourriture à près de 19.000 survivants des inondations qui ont touché la Somalie ces derniers mois.